Navigation Menu+

Témoignage de Sandrine

J’ai rencontré Thierry-Laelï-Pasquier grâce à une amie qui m’a fait découvrir son site.

J’étais très mal, perdue, avec de très fortes angoisses que je n’arrivais plus à gérer et qui me paralysaient autant dans ma vie privée que professionnelle. Cela faisait 3 ans que je souffrais beaucoup. J’avais envie de tout plaquer. J’étais suivi par un spécialiste qui m’a prescrit dès la première séance des antidépresseurs et autres cachets qui soi-disant allaient m’aider. Avec le recul je me rends bien compte que ces médocs n’ont fait qu’endormir mes souffrances et quand je les ai arrêtés tout est remonté à la surface. C’est à ce moment là que j’ai fait appel à Thierry.Laélï sans grand espoir de sortir de ce mal être épuisant.

Il a su m’écouter, me réconforter, me redonner espoir en la vie. Il est disponible à tout moment (par mail et téléphone) ce qui pour moi a été important.

Nous avons eu des échanges, puis il a fait à mon mari et moi-même, une séance d’EFT et là j’ai été bleuffée, car depuis mes angoisses ont disparues comme par magie, je ne ressens plus ce mal être que j’avais depuis des années. J’ai pu faire le deuil de mes parents morts en 2013 tous les deux, et surtout mon couple n’est plus en péril. J’ai encore du mal à y croire.

Aujourd’hui je me sens libérée, heureuse, épanouie, sereine. Je prends la vie comme elle vient, je m’aime et m’accepte telle que je suis ici et maintenant (phrase magique de Thierry au combien présente dans mon esprit). Il n’est plus question de gâcher les années à venir, je pense avoir pris conscience de l’essentiel dans la vie et j’espère rester positive à l’avenir.

Je sais maintenant qu’un ange est là, à coté de moi si j’ai besoin, et cet ange c’est toi Thierry.Laélï.

Thierry.Laélï, tu n’es qu’humanité, générosité. Tu mets tout en œuvres pour aider à soulager la souffrance des êtres vivants (humains, animaux) « RESPECT ».

Je te remercie du fond du cœur pour ton aide et je te souhaite de continuer ainsi, comme tu sais si bien le faire.

Sandrine.