Navigation Menu+

Témoignage de Pascal

Depuis longtemps, j’avais à la fois des états d’euphorie et d’un coup je tombais en déprime, comme ça. Dans ces moments là, je devenais agressif avec les autres, allant même jusqu’à provoquer des situations conflictuelles verbales et parfois physiques jusqu’à la violence. Ma femme qui n’en pouvait plus, entre mes crises et différents traitements sans trop d’effet, récupéra la carte de Mr PASQUIER chez son coiffeur. Je suis toujours aussi épaté de sa méthode de travail, de la rapidité avec laquelle il a su me comprendre, en m’aidant à rechercher les causes réelles de mon mal-être, qui était en fait de la souffrance autant que de la colère silencieuse contre mon père qui n’avait jamais su m’accepter, ni reconnaitre mes qualités, mon travail, et encore moins, s’intéresser à moi depuis tout petit. Il avait reporté sur moi le décès de mon petit frère survenu 2 ans avant ma naissance, ce que je sais depuis peu. Je vais mieux, léger et débarrassé d’un poids qui n’était pas à moi. Le temps perdu ne sera pas rattrapé avec mon père, et pourtant on s’y emploie.